RAPPORT DU JUGE DE
COUR DE CASSATION

pourvoi
FRONTE c/AREVA et AREVA NP
                     
                 
 
                                                                                                               
                                                                                                                                                                                             
      Omissions ou fausses affirmations,
dans le rapport du juge rapporteur chargé du pourvoi FRONTE c/ AREVA et AREVA NP
                         
                                                                                                                                                                                             
                                                                                                                                                                           
   





   
                  1                             2-4                             5                             6                             7                           8                
                 






             
             
3/ « …La cour d’appel de Versailles, par arrêt du 9 février 2007, a dit que la partie intimée est Areva NP, a rejeté les exceptions de procédure … »


                   
               
                                       
                                       
                                                                                                     
          COMMENTAIRE 3. Aucun des faits indiqués dans ce passage ne s’est produit le 9 février 2007.

1) En février 2007 la Cour d’appel n’a certainement pas rejeté les cinq exceptions de procédure soulevées par M. Fronte par lettre datée 15 septembre 2008, transmise au greffe le 17 septembre 2008 (voir ecrit fourni en production n. 7 …)

2) En 2007 la Cour d’appel n’a rendu aucun arrêt dans le cadre de cette instance

3) En 2007 la Cour d’appel n’a certainement pas dit « que la partie intimée est Areva NP » car c’est en février 2008 (voir ecrit fourni en production n. 10) qu’elle a commencé à enquêter sur la question de fond concernant AREVA et AREVA NP pour déterminer l’identité des parties intimées .


C’est un exemple d’altération de la chronologie qui brouille les irrégularités de la procédure judiciaire et fausse l’analyse des successions aux droits concernant les deux parties intimées AREVA et AREVA NP
.

                       
                                                                                                             
                                                   
                                                                                                                 
                     
                                                                                                                                                                                                       
                                                                                                                                                                                                       
                                                                                                                                                                                                       

2008-2009