MANAGEMENT

Lettre à Mme la Présidente du MEDEF
                     
                 
 
                                                                                                               
    Management, nucléaire et impertinence                                  
    Rapprochement entre l'affaire Fronte/AREVA et le Manifeste du MEDEF sur le management                                    
                                       
    Présid. Républ   Présid MEDEF   Comm. Eur.   WENRA   ENSREG                                            
                                       
                                             
                                             
   

Saint Leu, le 9 mai 2011

                                           
                                             
                                             
                                             
   

Madame la Présidente du MEDEF
55, avenue Bosquet.
75330 Paris Cedex 07

                                           
                                             
 

 

 

Monsieur le Président de la République,

 

                Le quotidien Les Echos du 26 avril dernier informe que le MEDEF a élaboré un Manifeste pour un nouveau management , « fruit de six mois de réflexion sous la houlette de Philippe Vivien, DRH d'Areva, et de Jean-Luc Placet» . Parallèlement à cette réflexion la Cour de cassation a traité l’affaire Fronte-AREVA et j’ai dû, en qualité de salarié, faire face à des méthodes qui ne sont pas celles du Manifeste élaboré «sous la houlette du DRH d'Areva ». Le discours officiel diffère de la pratique et le coté pile de la médaille contredit le coté face.

 

                Le Manifeste du MEDEF repose sur trois principes : responsabiliser les salariés , promouvoir leur engagement , assurer la « reconnaissance » qu’ils méritent.

 

                De mon coté, dans le cadre de mon travail j’ai refusé de violer des règles de sûreté et j’ai assumé mes responsabilités, rapportant les irrégularités relevées ; j’ai ainsi respecté les engagements d’ingénieur chargé de prestations classées au plus hauts des exigences de sûreté des réacteurs nucléaires ; les autorités ont confirmé la présence de problèmes graves au point qu’elles ont alerté leurs homologues étrangers. Je n’ai fait que mon travail suivant les lois et règlements et je n’aspire donc à aucune reconnaissance.

 

                Par contre je suis devenu la cible d’actions de dénigrement organisées , assorties de sanctions dissuasives, dirigées toutes et seulement contre moi, rapporteur des irrégularités. Mon refus de passer sous silence les violations de règles de sûreté m’a valu une cascade de punitions même après celle du licenciement ; par exemple, des personnes d’AREVA ou de l’IRSN ont demandé un total de 75.000 euros ; mes biens ont été saisis ; j’ai été harcelé même à domicile… J’arrête la liste, submergé par le dégoût et l’indignation.

 

                Donc le salarié engagé et conscient de ses responsabilités peut être discrètement forcé à des actes de complaisance, sous peine de sanctions en cas de refus. Ainsi les contraintes de sûreté nucléaire peuvent être transgressées sans laisser de traces apparentes, sauf accident ; les coûts et la concurrence peuvent être altérés, avec juste ce qu’il faut d’impertinence.

 

                M. Jean-Luc Placet est l’auteur d’un livre sur l’impertinence comme vertu managériale. En qualité de président de la Commission respect de l’homme du MEDEF il a collaboré au Manifeste pour un nouveau management . En fait ce Manifeste montre qu’un DRH dans le nucléaire peut colporter de jolies règles de management, sans rompre avec celles inavouables de l’affaire Fronte-AREVA . Un chef-d’œuvre d’impertinence.


                Le nucléaire échappe à l’état de droit et je suis sans pouvoir face à ses opérateurs ou agents de l’Etat. Je m’étonne que vous, Madame la Présidente, puissiez tolérer des formes de management susceptibles de conduire à des désastres économiques et humains.


                                           
   

Tommaso Fronte

                                                           
                                                             
                                                             
                                                             
                                                             
                                                           
                                                       
                                                                         
                                     
               

AWARD OF HUMAN RESOURCES

                       
               

IMPERTINENT

                     
               

MANAGER

                     
                         
... le coté pile de la médaille contredit le coté face.


Un chef-d’œuvre d’impertinence.
           
               



                       
                                                                                                                                                                                                       
                                                                                                                                                                                                       
                                                                         
                                                                                                                                                                                                       

© 2008-2011