Entrée de service
et sortie de service.

                       
      L
a sécurité des personnes est un engagement qui doit être assuré aussi bien dans un palace, une crèche ou un pénitencier; c’est un personnel spécialement préparé qui doit assumer l’engagement et non les pensionnaires des établissements dont le profil varie, allant du bébé au criminel endurci.
       

voir commentaire publié le 3/12/2008 par

   
                                                              Entrée de service, par J. Attali    
    Attentifs ensemble
TAJ MAHAL   Entrée de service  (Bombay - Inde)
    Si dans les hôtels de Bombay l’ « entrée de service » céda trop facilement aux terroristes, c’est d’abord la préparation du personnel qui est à revoir. La préparation concerne les gestes professionnels mais aussi des conditions de travail dignes et un soutien de la direction pour que les employés ne succombent dans les confrontations avec des collègues dévoyés ou des clients odieux

:::
Comme l’hôtellerie, la finance aussi, l’informatique, l’énergie, les transports… sont des secteurs stratégiques pour notre société et leurs « entrées de service » entrées doivent rester fermées aux terroristes. Mais il arrive que les portes fermées recèlent des dangers intolérables, dont voici un exemple.

:::Energie nucléaire. Ici l’« entrée de service » est verrouillée, avec le mal à l’intérieur ; dans certains cas les forfaits aux règles et contrôles de sûreté (FARCS) dominent, appliqués par un personnel dont la servilité reste une habitude, d’autant plus que les responsabilités sont stratifiées avec des couches réservées à des castes qui ne tolèrent pas la contestation.
        C'est par les entrées de service, selon les premiers résultats de l'enquête, que les terroristes auraient pénétré dans les deux plus grands hôtels de Mumbai (anciennement Bombay), le Taj Mahal et l'Oberoi, pour perpétrer leurs crimes....
texte complet
   
            C’est une forme d’esclavage imperméable aux influences et aux orientations démocratiques qui responsabilisent l’individu ; j’ai vu ce personnel pétri d’inconscience oser ce que jamais un terroriste ne pourra faire : installer par exemple sur un réacteur de centrale nucléaire, en Afrique du Sud, un dispositif de sûreté -pas cher- connu pour être mal dimensionné; ça a foiré ; après l’incident , non déclaré, les responsables sont restés amis comme cochons, contents de l’avoir échappé belle et que personne ne leur ait demandé le moindre dossier de sûreté. Je n’ai pas adhéré à ces pratiques et par obligation professionnelle je les ai rapportées ; immédiatement j’ai été conduit vers la « sortie de service », avec des sanctions exemplaires confirmées par quatre arrêts de la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation. Je ne suis pas en train de critiquer ici un contexte exotique ou colonial ; je m’insurge contre les méthodes soutenues contre moi par Anne Lauvergeon, présidente d’AREVA, société de l’Etat français.                        
                                                                             
          Tommaso Fronte                                                      
                                               
           
      Moment de recueillement - Baie de Bombay '(Inde)           Statue de Shiva (?) - Porteuses d'eau - Grottes d'Elephanta -Bombay ('Inde)              
                                                         
                                                         
                                                                             

© 2008