Le pays vert suscite des convoitises
Futur lieu de décharge? Il n'est pas à l'abri de spéculations.

                       
      L
e Groenland, grand comme quatre fois la France, est habité par une population qui tiendrait dans un stade. Le changement climatique et la fonte des glaces modifient la donne et ouvrent de nouvelles perspectives pour la navigation et la prospection minière.
       

voir commentaire publié le 10/12/2008 par

   
                                                              Le pays vert. Par J. Attali    
    Attentifs ensemble
LE GROELAND  Pays grand comme quatre fois la France
    Par ailleurs, il a un risque que cette région devienne un lieu de décharge semblable à celui qui aux mêmes latitudes, dans la péninsule de Kola, abrite des sous-marins nucléaires hors service. Comme au jeu de Go, les autochtones confrontés à la convoitise de puissants voisins risquent la dilution, l’étranglement ou une marginalisation pérenne qui les priveraient de toute influence sur le devenir de la région . On peut donc penser qu’une population peu nombreuse ne saurait gouverner un vaste territoire au centre d’enjeux planétaires.

:::
Or parfois ce n’est pas le nombre d’individus qui est déterminant . L’Europe destine des budgets à l’Arctique, pour prévenir des catastrophes, marques sa présence et faire valoir son approche des problèmes; j’ai été senior Expert dans une action financée à 100% par la CE, ayant pour objet notamment la centrale nucléaire de Kola et les dispositifs pour gérer un accident de réacteur nucléaire. J’ai dû malheureusement constater que l’inconsistance des prestations , avec des documents rédigés dans une langue mal comprise, dont la traduction révélait des supercheries.

        Après avoir opté pour davantage d'autonomie vis-à-vis de Copenhague, le Groenland devient un grand enjeu géopolitique.
Cette immense masse de glace, gelée sur 3 000 mètres de profondeur, la plus grande île de la planète, grande comme quatre fois la France, curieusement nommée le Groenland (pays vert), est en train de devenir l'un des plus grands enjeux géopolitiques.

texte complet
   
            ::: Quand j’ai refusé mon adhésion, les bénéficiaires de ces pratiques lucratives se sont sentis menacés; j’ai donc été sanctionné, et aussi bien la CE que son Organisation de Lutte Anti-Fraude (OLAF ) n’ont rien fait pour me soutenir et lutter contre ces abus. La justice française a confirmé les sanctions par 4 arrêts de la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation qui font de moi une racaille. Ceux qui tolèrent ou prospèrent avec les forfaits aux règles et contrôles de sûreté (FARCS) ou soutiennent mon adversaire AREVA… ne sont pas des abrutis isolés, mais forment une population pas plus nombreuse que celle du Groenland ! Basés en France ils peuvent conduire des actions catastrophiques à échelle continentale comme les Groenlandais ne sauraient même pas imaginer dans leurs pires cauchemars .                        
                                                                             
          Tommaso Fronte                                                      
                                                                             
                                     
                                                         
                                                         
                                                                             

© 2008