Relancer l'avenir
...c'est fait pour l'affaire Dreyfus

             
      S
érie ou parallèle.

Supposons que pour une relance de l’avenir il soit profitable de développer sans tarder de nouvelles technologies et que par ailleurs la crise en cours exige des opérations de sauvetage des banques, le traitement des dettes publiques et la normalisation des marchés financiers pour drainer l’épargne vers l’industrie.
       

voir commentaire publié le 2/3/2009 par

   
                                                              Relancer l'avenir. Par J. Attali    
   

Attentifs ensemble... Voies parallèles simultanément actives .

    ::: Ce vaste programme peut être structuré soit prudemment avec une prédominance d’actions «en série» - chaque action étant complétée et validée avant de lancer la successive – soit «en parallèle» avec plusieurs actions simultanées en cours d’évolution.

Le programme en parallèle est plus rapide, mais nécessite une coordination et surtout une confiance réciproque des acteurs : les innovateurs se lancent sans attendre dans les développement car il sont confiants qu’entre temps les experts chargés de la banque réajustent la finance ; le moment venu ils sont tous sur le pont pour commercialiser les nouveaux produits et services ; mais si un seul, soit le promoteur soit le banquier, est défaillant, l’autre est exposé à de graves préjudices !

En cas de tricherie comme celle des banquiers avec les «subprimes» accordés à des clients insolvables - l’échec peut être général! Quant au promoteur qui innove , il faut que ses produits soient sans défauts cachés. Ces critères déterminent le niveau de confiance qui peut influer sur la programmation des développements.


        Il est très difficile, pour la plus part d’entre nous, d’admettre que nous sommes en train de changer de monde. Et, même ceux qui disent le reconnaitre, en sont encore, pour la plupart, à demander « combien de temps durera la crise ? ». Comme si l’après-crise ne pouvait etre qu’un retour à l’ordre antérieur.
texte complet
   
    ::: La tricherie est contrastée par des lois et règlements parfois élaborés à une échelle internationale, qui cependant sont à la merci de forfaits aux règles et contrôles de sécurité (FARCS). Il arrive que ceux qui en ont le pouvoir, pour en profiter, organisent la perversion des règles: tout comme les agences de notation ont biaisé les évaluations de diverses institutions financiaires, ainsi dans le nucléaire les structures de contrôle vivent à la botte des entités contrôlées et cela peut dysfonctionner pendant longtemps, chichement : le contrôleur omet les anomalies, la justice exonère le responsable, le journaliste se tait sur le sujet qui fâche… et on arrive même a passer sous silence des incidents qui devraient être notifiées suivant la convention INES (International Nuclear Event Scale) .

                       
   

... Tour Gamma et reflet de la tour de 'horloge de la gare du Lyon -Paris.

    ::: Relancer l'avenir. Dans le nucléaire les exigences ne sont pas ordinaires . Par devoir professionnel j’ai rapporté des pratiques lucratives irrégulières auxquelles je n’ai pas adhéré et dont l’autorité de sûreté a confirmé la gravité.

Pour sauvegarder l’image d’AREVA, de sa présidente Anne Lauvergeon et de ses soutiens dont l’Elysée … la Chambre Criminelle de la Cour de Cassation a confirmé avec quatre arrêts les sanctions qui ne frappent que moi, le rapporteur. Sanctions dissuasives, assorties d’actions de harcèlement , avec la complicité du personnel de l’IRSN – organisme d’état spécialisé en sûreté nucléaire .

C’est une transposition de l’affaire Dreyfus aux technologies nouvelles ; de ce côté-là l’avenir a bien été relancé, sans attendre une quelconque programmation .


Tommaso Fronte 
           
               



                         
                                                                             

© 2009