Ce qu'Air France veut vous faire payer pour faire des économies
La Tribune.fr - 24/10/2009 | 11:03

             
      L

a compagnie aérienne, qui voit son chiffre d'affaires chuter, a présenté à son comité stratégique un vaste plan d'économies. D'après le JDD, ce dernier risque de modifier considérablement les habitudes des voyageurs. Et découvrez dans La Tribune nos révélations sur la sécurité des vols chez Air France.

... La compagnie connaît par ailleurs une crise interne sur la question de la sécurité des vols depuis le crash encore inexpliqué de l'Airbus A330 du vol AF447 entre Rio et Paris. Seul quotidien économique français à paraître le samedi, La Tribune révèle aujourd'hui l'existence d'une note interne adressée par la direction aux pilotes afin de les enjoindre de respecter les procédures de sécurité fixées par la compagnie après plusieurs incidents récents qui auraient pu créer des situations beaucoup plus graves (problèmes techniques non signalés immédiatement, remises de gaz au dernier moment...). Une façon d'indiquer que ce sont surtout les pilotes qui sont les responsables en cas de problèmes de sécurité des vols.


             
            texte complet de l'article                          
               



                         
   

Réaction de Tommaso Fronte, dont le texte a été publié dans le forum de FR 3

                       
      A
ttention aux écarts entre comportement réel et recommandations génériques en faveur de la sûreté. Quand il faudrait abandonner ou immobiliser des équipements ou suspendre des prestations, les coûts pèsent sur les décisions, même si le contrôleur de gestion n'est pas au poste de conduite.
             
                                                                   
   
Monstres aériens (Jerôme Bosch)
    ...Dans mon cas, c'est un fait, j'ai été condamné par 4 arrêts de Chambre criminelle de Cour de cassation après avoir refusé des sondes de température installées sur le coeur de réacteurs nucléaires; face à des matériels avec dossiers de sûreté extravagants et incidents occultés, j'ai fait mon devoir professionnel et la gravité des carences que j'ai rapportées a été confirmée par l'autorité de sûreté ... cela a conduit à renforcer le silence par des sanctions dissuasives contre le rapporteur, moyennant quoi l'exploitation continue, sauf incident majeur. C'est le profit qui prime et les discours sur la sûreté ne sont qu'un geste éloignant le soupçon de carences structurelles.

Tommaso FRONTE.
             
                                   
                                             
 
          :::    
                                             
                                             
         
                                             
       
               



                         
               



                         
                                                                             

© 2009