Anne Lauvergeon dénonce une "campagne de déstabilisation" et défend son bilan...
Par Jean-Marie BEZAT 05 Mars 2010
             
      A
nne Lauvergeon a appris à vivre avec la rumeur. Cela fait des années que les milieux politiques et économiques bruissent de son limogeage imminent. "Tous les six mois !", glisse avec un sourire entendu la présidente du directoire d'Areva, qui ajoute qu'elle a "le cuir épais". Son mandat ne s'achève qu'en juin 2011, mais en présentant les résultats 2009 du premier groupe nucléaire mondial, jeudi 4 mars, elle a aussi jugé bon de présenter son bilan. Comme si elle sentait que, cette fois, la menace est plus réelle que jamais...

...
             
            texte de l'article                          
               



                         
     



                         
   

Commentaire par Tommaso Fronte.

                       
                                   
      D
ans le nucléaire il n'y a pas que le controle-commande de l'EPR qui déraille au point de faire réagir les autorités en UK, Finlande et France.
           
             
Il y a les multiples transgressions de lois et règlements par un pouvoir au "cuir épais", avide, arrogant et lâche car il mise sur la censure pour sauver les apparences. Idéal pour activités illicites; mais est-ce viable pour le nucléaire dans des pays qui se piquent de cultiver l'état de droit? C'est un débat qui en France peut évidemment être...censuré .

Tommaso Fronte.

             
   
Anne Lauvergeon dénonce une "campagne de déstabilisation"
                                           
                         
                         
                                   
                                             
 
          :::    
                                             
                                             
         
       
               



                         
               



                         
                                                                             

© 2009