90 entreprises ont reçu le "label Diversité" depuis sa création
AFP, 20 Avril 2010
             
      L
es entreprises récompensées mardi sont General Electric, Areva, Parc Astérix, Groupe D&O (protection sociale), Routalis (PME chargée de l'exploitation et de la maintenance de l'A28) et Ramstad France (Intérim), première société dont le label est renouvelé, et l'association Egide (mobilité internationale)...

... Le "label Diversité", créé à l'initiative du président de la République en décembre 2008, est décerné par le ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire sur avis d'une commission de labellisation et après une enquête de l'Afnor, chargée de vérifier que les entreprises respectent le cahier des charges strictes permettant de prétendre à cette distinction.
"Pendant plusieurs semaines, des équipes de l'Afnor ont notamment épluché le détail des promotions", a expliqué Abdel Aissou, directeur général délégué de Ramstad France (intérim).
"Une entreprise qui n'est pas à l'écoute de sa société, qui ne la représente pas, elle prend le risque de se couper de ses clients", a observé de son côté Anne Lauvergeon, présidente du groupe Areva, après avoir reçu le label.
"Cette distinction contribue à la paix sociale dans l'entreprise. Les salariés ont besoin de sentir que les promotions sont obtenues sur des critères objectifs et non en fonction de son physique ou de son sexe", a indiqué après la cérémonie Richard Lengrand, directeur d'exploitation de la PME Routalis.
...
             
            texte de l'article                          
               



                         
     



                         
   

Commentaire par Tommaso Fronte.

                       
                                   
      D
iscrimination par promotions et par sanctions.

Pour qu'une entreprise obtienne le label "Diversité" certifiant une bonne gestion du personnel elle doit passer des contrôles soi-disant sévères; le responsable d'une d'entre elles a expliqué que "pendant plusieurs semaines les équipes de l'Afnor ont épluché le détail des promotions" , sans doute en quête de cas éventuels de discrimination. Mais les contrôles couvrent-ils les cas des personnes sanctionnées, voire radiées de leeffectif de l'entreprise ? Les conflits en cours sont-ils pris en considération ?
           
                         
              Car il est étonnant que ce label ait été concédé à une entreprise ayant sanctionné un ingénieur qui a refusé d'adhérer à des pratiques lucratives contraires aux règles de sûreté et qui a respecté ses obligations professionnelles en rapportant les transgressions. Je suis l'ingénieur en question et j'ai été dénigré licencié harcelé banni de la profession car condamné par 4 arrêts de la Chambre criminelle de la Cour de cassation, en dépit des lois en vigueur. Mon nom n'est pas sur les listes des promotions, mais d'autres documents comme les décisions de justice auraient dû alerter les enquëteurs à moins que, et ce serait pire, ils ont examiné mon cas sans s'en offusquer. Un label d'excellence attribué dans les conditions ci-dessus indiquées relève du grotesque, malgré qu'il résulte d'une initiative du président de la République et soit décerné par le ministère de l'Immigration, de l'Intégration, de l'Identité nationale et du Développement solidaire.



Tommaso Fronte
                       
                                                             
 
          :::    
                                             
       
         



     



       



       
     
               



                         
                                                                             

© 2009