L'EPR... quand même
Par Pierre-Angel Gay, le directeur adjoint de la rédaction de La Tribune. , 23 Avril 2010
             
      L
a nouvelle mérite de s'y arrêter. Quatre mois après son cinglant échec à Abu Dhabi, la filière nucléaire française connaît une soudaine embellie. L'avenir de l'EPR, le réacteur de nouvelle génération d'Areva, s'éclaircit.

Deux signaux positifs : le premier, attendu, est venu de Grande-Bretagne, où EDF a enclenché, jeudi, la construction de quatre EPR, en signant un contrat de onze ans avec la société d'ingénierie britannique Amec. Le second, a priori plus déroutant, est arrivé de Finlande, où le gouvernement s'est prononcé en faveur de la construction de deux nouveaux réacteurs nucléaires.
...
             
            texte complet de l'article                          
               



                         
     



                         
   

Commentaire par Tommaso Fronte.

                       
                                   
      Q
uand même... 4 arrêts de la Chambre criminelle de la Cour de Cassation prononcés contre l'ingénieur français qui a refusé d'adhérer à des irrégularités de sûreté nucléaires , font de la France un pays qui est au nucléaire ce qu'un paradis fiscal est à la finance ;
           
                         
        faut-il rappeler qu'il est interdit de régler les irrégularités en licenciant la personne qui les rapporte? C'es pratiques sont illégales et disqualifiantes pour l'entreprise qui les exerce . est-ce que les clients de l'EPR apprécient ? En tout cas le silence est de rigeur et ces quatres décisions de justice sont superbement ignorées par la presse.


Tommaso Fronte
                       
                                             
 
          :::    
                                             
       
         
       
   
     
               



                         
                                                                             

© 2009