Sarkozy veut associer la Chine à ses projets de gouvernance mondiale
Par Yann Rousseau , 28 Avril 2010
             
      L
e président français a dénoncé mercredi les tentatives de pression étrangère sur la politique de change chinoise et préféré proposer à son homologue Hu Jintao de réfléchir avec lui à l'émergence d'un nouveau système monétaire international...

... Nicolas Sarkozy a confirmé que la France espérait vendre prochainement deux réacteurs EPR supplémentaires à la Chine. Selon nos informations, les discussions entre les français Areva et EDF et l'électricien chinois CGNPC seraient même très avancées. Sur le site de Taishan, dans le sud du pays, où sont actuellement construits les réacteurs de troisième génération français, les travaux de terrassement préparatoires à l'accueil de nouvelles tranches auraient déjà été enclenchés. Un accord pourrait être annoncé à l'automne, lorsque Hu Jintao se rendra en France..
...
             
            texte complet de l'article                          
               



                         
     



                         
   

Commentaire par Tommaso Fronte.

                       
                                   
      P
résidence du G20 pour inventer un savoir vivre international, perspectives de vente de centrales nucléaires... voilà les moments de grands écarts entre pratiques réelles et belles déclarations.
           
                         
        Les responsables s'y connaissent; il suffit par exemple d'observer 4 arrêts de la Chambre criminelle de la Cour de cass. contre une seule et unique personne qui a refusé d'adhérer aux violations de règles de sûreté nucléaire, ensuite rapportées par devoir professionnel. Cela se passe en France, pays qui méconnaît ainsi les règles fondamentales de la Convention Internat. sur la Sûreté Nucléaire (Vienne 1994), mais se présente en champion mondial de la sûreté nucléaire; cela pourrait faire éclater de rire, sauf si... cette flexibilité est pour rassurer les pays en froid avec l'état de droit, invités ainsi à contourner sans scandale les grands principes au lieu de les rejeter avec fracas. Ce serait une gouvernance mondiale stricte ou souple suivant les cas ou les circonstances.


Tommaso Fronte
                       
                                             
 
                                             
                                             
             
                                             
       
         
       
   
     
               



                         
                                                                             

© 2009