Nucléaire: Lauvergeon garderait les rênes de AREVA
Perrine Crequy , 24 Mai 2010
             
      L
a patronne du spécialiste du nucléaire devrait rester en poste,....
...

... Certains voyaient déjà Anne Lauvergeon prématurément débarquée d'Areva, le vaisseau amiral du nucléaire français. Les rumeurs en ce sens se sont multipliées, les noms pour son éventuelle succession ont été égrenés, laissant la patronne de marbre.Mais finalement, selon une source gouvernementale citée par Les Echos, l'Elysée aurait décidé que la présidente du directoire d'Areva restera à la barre du groupe jusqu'à l'été 2011, date de la fin de son actuel mandat, pour un poste qu'elle occupe depuis 2001. ...
             
            texte de l'article                          
               



                         
            Commentaire par Tommaso Fronte.                        
                                   
      A
vec Anne Lauvergeon aux rênes de AREVA , trois soi-disant pactes ont été 'honorés'. A savoir:
           
                         
              -IMMUNITE.

Pour garantir le silence sur des violations de la Convention Internationale de Sûreté Nucléaire, la Chambre criminelle de Cour de cassation a prononcé 4 arrêts contre le rapporteur des transgressions, moi, et a ainsi préservé pratiques lucratives, transgresseurs, bénéficiaires et 'tutti quanti'; l'état de droit... vétilles!

-OPACITE.

Sur les quatre arrêts de la Chambre criminelle il n'y a pas eu d'échos dans la presse... vétilles!

-SERENITE.

Le soi-disant pacte d'immunité s'oppose au renvoi d'Anne Lauvergeon ; le président de la République s'y serait plié -pacta servanda sunt- et un contrôleur de confiance, M René Ricol, normalement au service de l'objectivité, aurait assuré à la presse qu'il veut ramener la "sérénité". La "sérénité" fut le travail des contrôleurs chez ENRON, LEHMAN Bros... avant les cracks respectifs! Tant qu'on est en affaires, la "sérénité" il en faut pour la confiance des clients. La transparence... vétilles! IMMUNITE, OPACITE, SERENITE, voilà les dimensions de tout paradis qu'il soit nucléaire ou fiscal ou médiatique...

Tommaso Fronte
                       
                                                             
 
          :::    
                                             
       
         



     



       
                                                                             
               



                         
                                                                             

© 2009