Philippe Vivien, du groupe Areva, DRH de l'année 2010
Caroline Beyer, 7 Juin 2010
             
      L
orsqu'on l'interroge sur son quotidien, Philippe Vivien, DRH du groupe Areva, tourne les pages d'un agenda noirci. «La difficulté est de savoir gérer des interactions permanentes et de nombreuses réunions sur des sujets complexes, tout en maintenant le temps de la réflexion.» Dans son bureau vitré, dont la porte reste «forcément ouverte», il décrit une fonction où tout l'enjeu est de «faire passer les idées, sans être dans l'arrogance» ....
...

... Le prix du DRH de l'année ? Il y voit «la reconnaissance d'une entreprise, des ambitions de sa présidente, Anne Lauvergeon, pour les ressources humaines, et du travail de toute une équipe». Une équipe RH de 1 100 personnes au sein d'un groupe de 75 000 salariés dans le monde....
             
            texte de l'article                          
               



                         
    Commentaire par Tommaso Fronte.                        
                                   
      L
es amateurs de la série "incroyable mais vrai " apprécierons sans doute les exploits de Philippe VIVIEN au service de ce qu'il définit "les ambitions de sa présidente, Anne Lauvergeon, pour les ressources humaines" ; AREVA, dont il est le DRH, est un poids lourd du nucléaire contrôlé par l'Etat et on n'imagine pas comment les mesures de sûreté trés réglementées y sont structurées appliquées et surveillées.
           
                         
              Les accidents nucléaires ont maintes fois confirmé que la sûreté est surtout une question de comportement humain et cela place le DRH au centre d'équilibres socio-professionnels avec des volets techniques , économiques , juridiques et éthiques. Ainsi l'attitude de Philippe VIVIEN a été décisive dans le conflit qui a conduit à la sanction d'une seule et unique personne finalement condamnée par quatre arrêts de la Chambre criminelle de Cour de cassation , haute juridiction qui est le rempart de l'état de droit et décide de l'application de lois dérivées de la Convention Internationale sur la Sûreté Nucléaire. Les enjeux de ce conflit sont multiples : la sûreté de réacteurs nucléaires , mais aussi l'image d'AREVA et de responsables qui opèrent dans diverses structures publiques ou privées en France et à l'étranger. La distinction décernée à Philippe VIVIEN , DRH de l'année 2010, est un coup de projecteur sur sa capacité à tisser des liens et faire partager les méthodes très particulières du nucléaire français. Tommaso Fronte                        
           

             
                                                             
 
          :::    
                                             
       
         



     



       
                                                                             
               



                         
                                                                             

© 2009