www.fronte.org nuclear energy safety      

MEDIA
et NUCLEAIRE

Commentaires de T. Fronte
        Fukushima BWR General Electric              
      English version            
 
                                                                                                               
                                                                                                                                   
      Blow-up: Fukushima et Usain Bolt au Meeting AREVA                          
      T. Fronte, 28 Juilllet 2011                                                                                                                                                    
                                                                         
             
              
       




   
       

 

 

 

 

 

Photo instantanée

 

J’étais sur un train de banlieue pour rentrer à la maison quand à travers la vitre je remarquai une affiche publicitaire représentant un athlète avec un masque à gaz ; le train roulait trop vite pour que je saisisse le sujet . Quelques minutes après le train ralentit à l’approche d’une gare où plusieurs affiches du même genre longeaient les quais. Je sortis ma camera et à l’arrêt du train je pris en photo une de ces affiches . De retour à la maison le train de la routine me fit oublier la photo de l’affiche.

                 
                               
       

Blow-up

Quelques semaines passèrent et la photo de l’affiche refit surface avec des effets qui rappellent le film Blow-up d’Antonioni .

Des agrandissements de la photo révèlent que l’affiche avait pour objet la publicité d’un événement d’athlétisme sponsorisé par AREVA et organisé au Stade de France. Mais l’inscription AREVA avait été recouverte par une bande avec l’inscription FUKUSHIMA . De plus , un morceau de papier en forme de masque couvrait presque totalement le visage de l’athlète principal entouré par d’autres athlètes souriants, conviés à participer à la rencontre sportive ; leur noms étaient explicitement indiqués : Christophe Lemaître, coureur champion national, la championne olympique tchèque Barbara Sportakova , la sublime Miriam Soumaré , Renaud Lavillenie… Le nom de l’athlète invité comme vedette était Usain Bolt.


Malaise

Les affiches telles quelles étaient avant les modifications méritent une critique sérieuse : comment des athlètes peuvent partager le haut de l’affiche avec AREVA , puissant opérateur nucléaire, tandis que parallèlement un désastre nucléaire oblige l’évacuation de dizaines de milliers de civils de la région de Fukushima ? Est-il admis de faire la fête n’importe où n’importe quand , sans égard pour une actualité saisissante ?

A vrai dire il n’y a pas de quoi festoyer en matière d’énergie nucléaire ; l’importance des risques inspirent plutôt une profonde préoccupation et un ferme engagement. Après tout on voit mal ce qu’un champion de classe mondiale , « l’homme le plus rapide sur terre » , peut apporter en matière de défis nucléaires ou d’exigences de sûreté.

La notion de sport uniquement pour le sport n’est pas crédible , parce que les athlètes négocient leur participation et ce qu’un athlète vedette peut recevoir peut atteindre semble-t-il la coquette somme de 300.000 euros. Dans le cas du Meeting AREVA l’argent l’emporte sur des événements aussi graves qu’un désastre en cours à Fukushima.


.

       

Un sponsor spécialiste du nucléaire semble chercher une manière d’endormir la méfiance du public vis-à-vis des risques nucléaires. En France , pays dont les trois quarts de l’énergie électriques est générée par le nucléaire , il arrive que les exigences de sûreté soient violées ; puisque l’état de droit n’est pas garanti , il est facile d’ignorer à la fois les Droits de l’Homme et la Convention sur la Sûreté Nucléaire (CSN, Vienne 1994) ; le sport aide à détourner l’attention du public des irrégularités concernant la sûreté.

A la suite des accidents sur les réacteurs de Fukushima, les Français demandent peut-être plus de débats que de distractions et cela expliquerait ce qui est arrivé aux affiches publicitaires pour le meeting AREVA


Le jeu de "tennis sans balle"


Le film Blow-up d’Antonioni se termine par un match de tennis joué sans balle ; dans la scène finale deux joueurs et leurs supporters miment la compétition ; ils sont captivés par cette variante de jeu qui se déroule dans un cours de tennis équipé de filet au milieu et de grillage tout autour, mais avec un détail : pas de balle de tennis.

Si les athlètes qui participent à des rencontres sponsorisées par des opérateurs nucléaires ne sont pas exigeants en matière d’obligations nucléaires, ils négligent ce qui est aussi important que la balle dans un match de tennis.

Une foule de banlieusards parisiens a pu voir l’image d’un athlète avec masque de protection contre la contamination d’origine nucléaire. Cela devrait alerter sur le fait qu’il y a quelque chose qui cloche.

Est-ce que Usain Bolt et les autres athlètes sont disposés a jouer un rôle sur le terrain du nucléaire , sans s’inquiéter de détails qui contrastent avec des formes de respect humain et de valeurs largement partagées ?

Pour la réponse il faut éventuellement attendre le prochain Meeting AREVA , la seule manifestation sportive de rang international sponsorisée par un opérateur du nucléaire .


Tommaso Fronte

 

lettre à Usain Bolt

 

           
                                                                                                                                                                                                       
                                       
                                       
                                                                                                                                                                                                       
                                                                         
                                                                                                                                                                                                       

2008-2011